ganesha.jpg
 
L’AYURVEDA EN BREF

 

Ancré dans la culture indienne depuis des millénaires, l'Ayurvéda est l’art de vivre au quotidien en accord avec les lois de la Nature. Il couvre tous les aspects de la vie physique, psychologique, sociale et spirituelle. Les buts de l'Ayurvéda: maintien de la santé, guérison des maladies et réalisation de soi. Science, philosophie, art de guérison, écologie, vision de la vie, l’Ayurvéda révèle ce qui est bénéfique à la vie, ce qui lui est néfaste, ce qui amène le bonheur, ce qui l’éloigne. L'état naturel de l’être humain est d’être heureux et en bonne santé.

 

Dans la vision holistique de l’Ayurvéda, notre corps, notre esprit et notre âme sont en relation constante avec les personnes qui nous entourent ainsi qu’avec l’univers qui nous enveloppe et c’est de l’harmonie entre tous ces éléments que naissent le bonheur et la santé. L’Ayurvéda nous encourage à adapter notre mode de vie à notre nature profonde afin de maintenir et renouveler l’harmonie, la vitalité et la santé. Ayurvéda vient du sanskrit : « āyus » qui signifie longévité, durée de vie, vie, force vitale et «veda » qui signifie connaissance, science, parole sacrée, connaissance révélée. Ayurvéda peut donc se traduire par  « science de la vie », « connaissance de la longévité », « science de la longévité ». 

Selon l'Ayurvéda, 5 énergies primordiales constituent l’univers et sont présentes dans tous les organismes vivants ; l’infiniment petit et l’infiniment grand sont régis par les mêmes principes et l’être humain est régi par les mêmes règles que l’univers.

LES 5 ELEMENTS / ENERGIES

 

  • Akasha: l'éther – notion d’espace, qualités : immensité, froideur, lumière, clarté

  • Vayu: l'air – notion de mouvement,  qualités : sécheresse, froideur, rugosité, mouvement

  • Agni: le feu – notion de chaleur, qualités : chaleur, subtilité, mobilité, sécheresse, vivacité

  • Jala: l'eau – notion de flux, qualités : froideur, mobilité, lourdeur, douceur, flux

  • Prithivi : la terre – notion de stabilité, qualités : froideur, lourdeur, solidité, stabilité, sécheresse

Faciles à observer dans la nature qui nous entoure, ces 5 énergies constituent également nos natures fondamentales, les doshas, et nous imprègnent profondément et pendant toute notre vie, et chacune joue un rôle dans l’équilibre et le maintien, ou pas, de notre santé tout entière. L’harmonie, la communication et l’osmose permanente entre ces 5 énergies déterminent nos forces et nos faiblesses. L’observation et la connaissance de soi et de notre environnement nous permettent de comprendre ce qui est bon pour nous, ce qui nous enrichit.

LES 3 DOSHAS

  • Vata = éther + air : l’énergie du mouvement

  • Pitta  = feu + eau : l’énergie de la transformation

  • Kapha = eau + terre : l’énergie de la cohésion

L’Ayurvéda considère que la nature de chaque personne est unique ;  on naît avec une combinaison spécifique de ces 3 doshas qui devient notre constitution fondamentale, comme un ADN, une empreinte = Prakriti. Les doshas gouvernent toutes les fonctions physiques, mentales et spirituelles de l’être humain.  L’équilibre des 3 doshas est un facteur de santé essentiel et un déséquilibre prolongé entre ces énergies provoque la maladie, le mal-être. 


L’environnement, les saisons, le moment de la journée, l'âge, les émotions affectent aussi notre constitution et amènent un changement continuel dans l’équilibre des doshas : c’est notre constitution changeante, notre condition d’ici-maintenant = Vikruti.


C’est en s’écartant de notre nature fondamentale que le déséquilibre apparaît et peut amener la maladie. L’ayurvéda recommande la prévention avant tout et les premiers signes d’un déséquilibre énergétique doivent nous alerter sur les adaptations à faire pour revenir à l’harmonie, par exemple en modifiant un peu l’alimentation, en changeant une activité journalière, en prenant le temps de se reposer.

LES CONSTITUANTS VITAUX

 

En plus des 3 doshas, d’autres constituants affectent la santé globale :

 

DHATU = élément constituant, matière primitive. Les 7 dhātus sont les 7 tissus qui soutiennent l’homéostasie et les doshas : lymphe, sang, muscles, graisse, os, moëlle, tissu reproducteur. Les dhātus soutiennent la structure de base et le fonctionnement corporel, ils agissent à l'intérieur du corps humain dans un équilibre constant pour qu’il puisse fonctionner correctement. Un déséquilibre des doshas provoque des pathologies qui se manifestent d’abord dans les dhātus. 


MALA = déchet, résultat métabolique du fonctionnement des tissus : selles, urine, sueur, mucosités. Pour l’Ayurvéda le bon fonctionnement de l’élimination des déchets hors du corps est important. Quand les déchets sont bien évacués et au bon moment, le corps reste sain ; si des déchets sont mal évacués et restent dans le corps, ils favorisent la prolifération de bactéries et d’éléments pathogènes.


AGNI = le feu digestif. Agni est responsable de tous les processus digestifs et métaboliques dans notre organisme ; il transforme les aliments en une énergie qui soutient toutes les fonctions vitales de notre corps ; ce que l’on mange est digéré, absorbé et assimilé, indispensable pour le maintien de la vie.  Agni affecte aussi les expériences, les émotions, tout ce que l’on vit, qui doit aussi être trié, digéré, pour être assimilé et permettre à notre conscience d’évoluer. Une alimentation inadéquate, un mode de vie peu favorable et des émotions non résolues peuvent facilement entraver le travail d’Agni dans tout le système et produire ama, une accumulation de toxines qui empoisonne le corps et le mental.  Pour jouir d’une santé dynamique, il est essentiel d’éliminer les toxines physiques et mentales afin de maintenir l’énergie vitale essentielle, ojas.


OJAS = la substance qui maintient la vie. Ojas est le "jus" qui reste quand la nourriture a été correctement digérée et assimilée, que tous les organes ont intégré la vitalité dont le corps et l’esprit ont besoin, quand Agni a bien fonctionné. Ojas est l’énergie subtile qui cimente le corps, le mental et l'esprit ensemble.


UNE PERSONNE EST DONC CONSIDEREE ETRE EN BONNE SANTE QUAND :


•    Ses trois Doshas Vata, Pitta et Kapha sont en harmonie
•    Agni et Ojas fonctionnent bien
•    Les Dhātus sont bien formés et équilibrés
•    Les Malas sont correctement évacués
•    L’âme, l’esprit et le corps sont en harmonie

PREVENIR PLUTOT QUE DEVOIR GUERIR


L’Ayurvéda nous encourage à améliorer notre équilibre naturel à travers une alimentation appropriée à notre constitution, l’utilisation de plantes médicinales, l'exercice physique régulier, les soins du corps quotidiens, les exercices de respiration, une attitude positive et bienveillante, une pratique spirituelle régulière ; se prendre en main,  prendre le temps d'écouter son corps, comprendre ses besoins et privilégier la prévention, la régularité des soins plutôt que les cures drastiques. 


Le mode de vie rapide et irrégulier d'aujourd'hui, les repas avalés rapidement, un sommeil agité, des niveaux de stress élevés sur le lieu de travail et des facteurs émotionnels peuvent perturber notre harmonie et nous éloigner de notre nature fondamentale. Dinacharya, la routine quotidienne, nous propose une autre manière d’aborder notre journée ; pratiquée en Inde par des millions de gens, c’est une belle introduction à l’approche ayurvédique et permet de découvrir en douceur un peu de cette vaste science. 

Comment connaître sa constitution et appliquer les recommandations personnalisées ? Par curiosité, on peut faire un test soi-même, il en existe de nombreux disponibles dans les livres et en ligne, par exemple en français sur le site de Yogsansara, en anglais sur Banyan Botanicals. * Le résultat de ces tests nous donne une indication générale sur notre énergie fondamentale et sur ce que nous pouvons faire par nous-même pour améliorer notre santé au quotidien. Comprendre un peu mieux ce qui nous anime peut nous aider à faire de nouveaux choix, peut-être dans l’alimentation, ou l’exercice, ou le besoin de repos.

*Pour connaître précisément notre constitution et en cas de trouble de santé, il est en revanche indispensable de consulter un médecin ayurvédique agréé qui fera un bilan complet et saura vous conseiller les aliments appropriés, les épices, les herbes, l’activité ou le repos, tout ce qui correspond exactement à votre constitution et à vos besoins.

AUJOURD'HUI


En 1982, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu l’Ayurvéda comme système de médecine traditionnelle authentique.


Quant au gouvernement indien, il a créé en 2014 AYUSH, Ministère de l’Ayurvéda, Yoga, Unani, Siddha et Homéopathie afin de promouvoir la diffusion et la reconnaissance de ces médecines traditionnelles, d'abord pour améliorer la santé de millions d'Indiens, et également pour que la médecine ayurvédique soit reconnue à l'étranger au-delà du domaine du bien-être.

 
AYUSH a également décrété depuis 2016 un Jour de l’Ayurvéda, célébré le 1er jour de Diwali (le Nouvel An Indien dont les fêtes durent plusieurs jours) et qui est aussi Dhanvantari Jayanti, jour de célébration du Dieu Dhanvantari, le dieu qui a offert l’Ayurvéda à l’humanité.

 

 

jeremy-bishop-460906-unsplash.jpg
air
Feu
L'eau
La terre